Cheval poneys et chuchoteurs, ressources ethologie

Accueil

Cavaliers
Allures
Tests Poney
Galops
Les Licols
Comportements
Adresses Utiles
Equitation Western
Brèves Equines
Métiers chevaux
Cerveau cheval
Emotions cheval
Poste hongroise

Eleveurs
Connemara
Curly
Anes
Reproduction
Tatouage
Parage sabots
Races & Robes

Loisirs
Images
Logos portables
Fonds d'écran
Peintures chevaux
Sculptures chevaux
Textes Chevaux
Poèmes Chevaux
Citations Chevaux
Tourisme équestre
Humour équin
Photos humour
Chorale équine
Quizz équin
Lectures
Jeux vidéos

Services
Petites Annonces
bibliographie
Agenda
Annonces Ecolos

Soins
Equithérapie
Nourriture
Maladies
Plantes Toxiques
Blessures
Pharmacie

Courrier

Le CHEM

ONLY YOU
Souvenirs

Annie-Noël

FOS sur MER
Juillet 1956.



« Only you »



Noël est en déplacement de longue durée, pour le compte de son employeur de Paris PEC-ENGINERING, au service de la Cie SCHELL-BERRE.
Il loge à Fos-sur-Mer, petit village à population ouvrière.

Il demande à Annie, son épouse, de le rejoindre.
Celle-ci agent de maîtrise à la Caisse d’Allocation familiales de Grenoble, obtient un congé de courte durée.
Elle a organisé les vacances de leurs deux enfants, Paul (3 ans) Olivier (21 mois) gardant auprès d’elle Marc, né le 30 Mars 1956.
Paul a été confié à Mazelle Tillo, la jeune fille qui le garde habituellement chez eux. Il est à Soutons dans les Landes dans cette famille. La mère de Mazelle est garde d’enfants ; ce sont Bon-Papa et Bonne-Maman LAURENT qui se sont proposés de s’occuper d’Olivier, en Provence.

Annie et Marc sont donc partis rejoindre Noël.
Ils sont accueillis dans un café modeste qui accepte quelques pensionnaires de passage. Maison sans confort mais tenue par une « brave femme » du pays qui s’intéresse à ses hôtes.
Ne voilà-t-il pas qu’elle déclare « tout de go » à Annie :
« Ce qu’il peut vous aimer, votre homme ! »
Ce à quoi Annie répond simplement :
«C’est vrai, mais il ne me le dit jamais ! »

Leur mariage a été un mariage de raison. Heureuse profondément, toutefois Annie a le regret que son mari qui est un taiseux ne lui ait jamais dit « je t’aime » - pourquoi le dire, puisque chaque jour je te le prouve - , remarque logique mais un peu sèche !

Ce soir Noël, Annie et Marc sont allés sur la plage où l’on dansait. Marc dormant sagement dans son landau, le couple a dansé un slow avec tendresse « ONLY YOU ».
Le ciel était pur, étoilé, fleurant bon la flore odorante de Provence. Annie s’est enhardie à ramasser un galet gris clair, plat ; elle a demandé à son époux, d’écrire « je t’aime » : ce qui fut fait sans hésitation, avec l'aisance habituelle et les yeux bleus rieurs du bien-aimé.

Ce galet, Annie l’a gardé dans sa boite à bijoux.
En partant de Villette d’Anthon, après le décès de son mari, elle l’a laissé dans leur terrain, devant la maison.
Elle a souhaité que leurs successeurs connaissent un Amour tel que le leur :
Sans rien dire
Comblé de preuves d’amour,
et vivant encore...
« Tout est grâce ! »

* aux environs de Lyon, près de Pont de Chéruy.




Dresseurs
10 règles d'or
Monty Roberts
Pat Parelli
Bino Gentili
M.K Worthington
Andy Booth
Kelly Marks
Bill Dorrance
Leslie Desmond
E de Corbigny

Centaures
Prière du cheval
Ethologie
Choix Poney
Cadre de Vie
Soins
Langage
Plaisir Partagé
Sevrage
Castration
Débourrage
Déferrage
Monte à Cru
Sans Mors
Grattothérapie
Fin de Vie

Divers
Publicité
Statistiques
Liens



Contact famille
Partenaires :
Copyright © Sitecom.biz
Tous droits réservés.




L'équitation douce à votre portée