Cheval poneys et chuchoteurs, ressources ethologie

Accueil

Cavaliers
Allures
Tests Poney
Galops
Les Licols
Comportements
Adresses Utiles
Equitation Western
Brèves Equines
Métiers chevaux
Cerveau cheval
Emotions cheval
Poste hongroise

Eleveurs
Connemara
Curly
Anes
Reproduction
Tatouage
Parage sabots
Races & Robes

Loisirs
Images
Logos portables
Fonds d'écran
Peintures chevaux
Sculptures chevaux
Textes Chevaux
Poèmes Chevaux
Citations Chevaux
Tourisme équestre
Humour équin
Photos humour
Chorale équine
Quizz équin
Lectures
Jeux vidéos

Services
Petites Annonces
bibliographie
Agenda
Annonces Ecolos

Soins
Equithérapie
Nourriture
Maladies
Plantes Toxiques
Blessures
Pharmacie

Courrier

Le CHEM

L'ABANDON de la SELLE

L'abandon de la selle



L'initiation à l'équitation académique, dans l'optique du loisir, des disciplines équestres ou de la compétition, utilise assez peu la monte «à cru» considérée plutôt comme une monte de pauvre, de «vaqueros» !

Il est vrai qu'historiquement, l'utilisation du cheval dans la bonne société s'exprimait dans la parade, la guerre, et la chasse, tandis que les activités quotidiennes, consistant à travailler avec les chevaux, étaient plus réservées aux petites gens.

Chez ces derniers, la démarche naturelle vers l'équitation passait par l'apprentissage de la monte «à cru».


Selle de travail classique
Selle de travail.

Avantages de cette approche :

- Une connaissance sensitive du cheval, grâce à la transmission directe vers son cavalier de la formidable machine musculaire mise en mouvement par cet animal.

- L'équilibre et l'assiette plus vite obtenus ainsi, préalable essentiel à une position adaptée au travail demandé à son cheval et à une monte sans fatigue, sans conséquences fâcheuses sur la colonne vertébrale du cavalier et sans stigmate douloureux consécutifs aux séances d'équitation.

- Une bonne position, évitant le frein à main serré classique des débutants, l'appui sur le frein et l'accélérateur en même temps qui gêne la mise en œuvre des balanciers et appuis naturels du cheval et donc sa capacité à réussir ce qu'on lui demande.



La douleur pédagogique !

Autant une mauvaise position en selle, permet de tenir sur sa monture tant bien que mal, même si l'on est ni dans le rythme, ni dans le mouvement, ni dans la position, sanctionné seulement par une sensation de ne pas être bien coordonné, mais sans savoir vraiment à quoi lier ce malaise et donc pouvoir le corriger.

Autant «à cru», la sanction ne se fait pas attendre, sous forme de douleurs cuisantes ou de chute !

Après un travail d'apprentissage à la longe, aux trois allures, et en dehors de la perspective de la chute, partir en balade «à cru» vous fera forcément, au bout d'un temps variable en rapport avec la résistance de vos muscles fessiers, lombaires et du haut des cuisses internes, adopter une position correcte.



Sautez en marche !

Le désengagement «à cru» lorsque le cheval vous embarque ou s'emballe suite à une frayeur soudaine, est facilité: il suffit de se laisser glisser pour retomber à peu près correctement et sans mal ; empêtrés dans une selle ou coincés dans des étriers, les empêchant de se désengager, de trop nombreux cavaliers y ont perdu la vie, ou dans des cas plus favorables, gagné de sérieuses blessures.



Aïe, mon dos !

J'ajoute, et cela n'engage que moi, que la monte «à cru» notamment sert de calmant et de rééducation à mes vieilles douleurs lombaires qui m'obligeaient - avant cette thérapie - à me bourrer régulièrement d'antalgiques puissants !

Evidemment les médecins et les kinés vont bondir, mais c'est pourtant l'exacte vérité, et après en avoir parlé avec d'autres cavaliers, je ne suis pas le seul à l'avoir constaté…

Attention, toutes les douleurs lombaires n'ayant ni la même origine, ni la même gravité osseuse ou cartilagineuse, je ne saurais conseiller la prudence, à d'éventuels compagnons d'infortune, tentés par l'expérience !

Un essai, sans forcer et d'une durée raisonnable au moment d'une crise, soit aggravera la sensation de douleur, soit la fera disparaître, en la remplaçant par une douce chaleur et la sensation d'une souplesse retrouvée vous indiquant peut-être ainsi le bien-fondé de ce massage équin … (il est quand même recommandé d'avoir le dos bien droit, au risque de voir l'exercice avoir l'effet inverse !)




Dresseurs
10 règles d'or
Monty Roberts
Pat Parelli
Bino Gentili
M.K Worthington
Andy Booth
Kelly Marks
Bill Dorrance
Leslie Desmond
E de Corbigny

Centaures
Prière du cheval
Ethologie
Choix Poney
Cadre de Vie
Soins
Langage
Plaisir Partagé
Sevrage
Castration
Débourrage
Déferrage
Monte à Cru
Sans Mors
Grattothérapie
Fin de Vie

Divers
Publicité
Statistiques
Liens



Contact famille
Partenaires :
Copyright © Sitecom.biz
Tous droits réservés.


Notre annonceur Déco-2000


L'équitation douce à votre portée