Cheval poneys et chuchoteurs, ressources ethologie

Accueil

Cavaliers
Allures
Tests Poney
Galops
Les Licols
Comportements
Adresses Utiles
Equitation Western
Brèves Equines
Métiers chevaux
Cerveau cheval
Emotions cheval
Poste hongroise

Eleveurs
Connemara
Curly
Anes
Reproduction
Tatouage
Parage sabots
Races & Robes

Loisirs
Images
Logos portables
Fonds d'écran
Peintures chevaux
Sculptures chevaux
Textes Chevaux
Poèmes Chevaux
Citations Chevaux
Tourisme équestre
Humour équin
Photos humour
Chorale équine
Quizz équin
Lectures
Jeux vidéos

Services
Petites Annonces
bibliographie
Agenda
Annonces Ecolos

Soins
Equithérapie
Nourriture
Maladies
Plantes Toxiques
Blessures
Pharmacie

Courrier

Le CHEM

CHOISIR un PONEY

Le choix des poneys


Voici, pour mieux comprendre le cadre de mes expériences, une courte présentation de mes amis :
Une double ponette Connemara, sa mère et son poulain mâle en milieu rural (dans la Nièvre)
La monte en balade et en carrière est prédominante.

Pourquoi les poneys

La rusticité

Les poneys, plus près de la souche équine, car moins sélectionnés, sont beaucoup plus adaptés à une vie rustique, propre à l'organisation naturelle d'une harde de chevaux sauvages ; il est impensable d'imposer de telles conditions à des chevaux de selle ou de course, qui en souffriraient cruellement.

Ils peuvent vivre toute l'année dehors sous nos climats et ne craignent ni le chaud ni le froid, à partir du moment où ils peuvent s'abriter du vent, trouver de l'ombre et de l'eau claire.

Ils sont relativement frugaux, et savent se contenter de quelques hectares de pâtures et de bois pour se nourrir naturellement, même si un complément de foin en hiver, sel, fruits sauvages, et pain à titre de récompense sont utilisés.

Ils ne sont pratiquement jamais malades, et sont endurants.

Le caractère

Les poneys ont généralement un meilleur mental que les chevaux :
- Moins craintifs, plus joueurs, souvent plus intelligents et indépendants, ils ont une faculté à anticiper ou à proposer qui ne satisfera pas ceux qui recherchent une docilité inconditionnelle - mais à quel prix ! - plus fréquente chez les chevaux.

- Avec un poney on négocie donc plus que l'on impose à grand renfort de rênes contraignantes, de mors agressif, de cravache ou d'éperons.

Cela dépend de ce que l'on recherche mais - pour ma part - j'apprécie plus la personnalité que la docilité, chez mes congénères autant que chez les équidés.




Dresseurs
10 règles d'or
Monty Roberts
Pat Parelli
Bino Gentili
M.K Worthington
Andy Booth
Kelly Marks
Bill Dorrance
Leslie Desmond
E de Corbigny

Centaures
Prière du cheval
Ethologie
Choix Poney
Cadre de Vie
Soins
Langage
Plaisir Partagé
Sevrage
Castration
Débourrage
Déferrage
Monte à Cru
Sans Mors
Grattothérapie
Fin de Vie

Divers
Publicité
Statistiques
Liens



Contact famille
Partenaires :
Copyright © Sitecom.biz
Tous droits réservés.




L'équitation douce à votre portée