Cheval poneys et chuchoteurs, ressources ethologie

Accueil

Cavaliers
Allures
Tests Poney
Galops
Les Licols
Comportements
Adresses Utiles
Equitation Western
Brèves Equines
Métiers chevaux
Cerveau cheval
Emotions cheval
Poste hongroise

Eleveurs
Connemara
Curly
Anes
Reproduction
Tatouage
Parage sabots
Races & Robes

Loisirs
Images
Logos portables
Fonds d'écran
Peintures chevaux
Sculptures chevaux
Textes Chevaux
Poèmes Chevaux
Citations Chevaux
Tourisme équestre
Humour équin
Photos humour
Chorale équine
Quizz équin
Lectures
Jeux vidéos

Services
Petites Annonces
bibliographie
Agenda
Annonces Ecolos

Soins
Equithérapie
Nourriture
Maladies
Plantes Toxiques
Blessures
Pharmacie

Courrier

Le CHEM

Océane disparue…

Souvenirs

Annie-Noël


Lagny
16-05-2010


Océane disparue…


Bon anniversaire, Océane !
Celle-ci souffle les 9 bougies qui illuminent un gâteau extraordinaire…
A la place d’honneur, près de son demi-frère Evan (qui ouvre de grands yeux bleus) elle sourit avec aisance aux photographes de la famille : sa Mamé Chantal, tante Annie, sa marraine.
Marlène et Maxime circulent, de la cuisine à la salle de séjour, apportant les plats, servant le pain (fait par Marlène), apportant le vin.
Océane demande à sa Maman la permission d’aller porter une portion de gâteau et un verre de champagne à sa voisine (une enfant, en séjour temporaire chez ses grands-parents).
Un soleil craintif apparaît dans le jardin, le ciel est serein.

Tout d’un coup, Marlène s’aperçoit que Océane n’est plus dans la pièce, ni dans le reste de l’appartement (la cuisine, sa chambre). Ses appels restent sans réponse.
Affolée, elle sort précipitamment, criant le nom d’Océane, prospectant dans les pavillons voisins, derrière les haies mitoyennes qui les limitent. Violemment, elle profère des menaces, promettant une correction au retour d’Océane.
Maxime, avec humour, propose un joli collier (signalant sa présence) qu’il lui offrira désormais. Mamie-Noël, le cœur serré d’inquiétude, prie et espère près de la porte-fenêtre ouverte sur le jardin.
« Reviens, ma chérie, tu ne seras pas grondée, nous t’aimons beaucoup, reviens vite. »




… et revenue

Une petite silhouette fragile se détache… avec hésitation, de la paroi de l’abri, où elle était blottie. Apeurée, recroquevillée, elle garde les yeux mi-clos, derrière le rideau des cheveux blonds camouflant le visage.
Elle avance, à petit pas, vers les bras tendus de Mamie-Noël. Celle-ci l’embrasse et la réchauffe tendrement.
« Merci, mon Dieu ! »
« Va vite dire à Maman et à Maxime que tu n’es pas perdue : ils avaient tant d’inquiétude pour toi… »
Assise à l’extrémité de la table, Marlène, entourée des bras protecteurs de Maxime reprend ses esprits ; sa colère est tombée.
Elle tient à justifier son attitude devant la famille.
« L’enfant prodigue » entend un jugement exact, mais si triste…
Fallait-il dire devant tout le monde qu’elle a pris l’habitude de ne plus répondre à l’appel de sa maman ; si on lui fait une observation, elle disparaît. C’est ce qui s’est passé, assure Marlène.

Océane, humiliée reprend sa place « près de Maman »… mais si loin d’elle.
Un gazouillis joyeux, mais impératif, d’Evan exprime sa volonté que l’on s’occupe de lui. Il tend les bras.
Marlène le saisit rapidement, le serre sur son cœur. Le « petit prince » se blottit contre elle, ouvre un regard d’adoration et d’abandon total.
Océane comprend : elle sourit pauvrement. Ce n’est plus elle qui est dorlotée ainsi…
Maintenant, elle est « trop grande » et si seule !
Grandir, c’est souffrir « le mal de l’adolescence » avec ses rêves fous sans fin, ses projets héroïques, son goût de l’aventure… Mais, aussi, ses chagrins démesurés, ses sautes d’humeur imprévisibles, ses hontes et ses blessures exagérées, ce mal de vivre.
Elle se rend désagréable à ceux qu’elle aime le plus au monde, s’attirant des reproches plus que des baisers.
Ainsi, la chrysalide brise son cocon de soie pour devenir papillon.

« Un jour, …
« Il s’envolera vers l’inconnu
« Ivre de liberté et de soleil
« Sans retour… »

[Princesse Océane]

N.B. : Tout près de Lagny, à Guermantes, une enfant d’âge scolaire a été enlevée. Son père, un artiste connu, a fait en vain des recherches. Ce fait explique l’affolement de Marlène.




Dresseurs
10 règles d'or
Monty Roberts
Pat Parelli
Bino Gentili
M.K Worthington
Andy Booth
Kelly Marks
Bill Dorrance
Leslie Desmond
E de Corbigny

Centaures
Prière du cheval
Ethologie
Choix Poney
Cadre de Vie
Soins
Langage
Plaisir Partagé
Sevrage
Castration
Débourrage
Déferrage
Monte à Cru
Sans Mors
Grattothérapie
Fin de Vie

Divers
Publicité
Statistiques
Liens



Contact famille
Partenaires :
Copyright © Sitecom.biz
Tous droits réservés.




L'équitation douce à votre portée