Cheval poneys et chuchoteurs, ressources ethologie

Accueil

Cavaliers
Allures
Tests Poney
Galops
Les Licols
Comportements
Adresses Utiles
Equitation Western
Brèves Equines
Métiers chevaux
Cerveau cheval
Emotions cheval
Poste hongroise

Eleveurs
Connemara
Curly
Anes
Reproduction
Tatouage
Parage sabots
Races & Robes

Loisirs
Images
Logos portables
Fonds d'écran
Peintures chevaux
Sculptures chevaux
Textes Chevaux
Poèmes Chevaux
Citations Chevaux
Tourisme équestre
Humour équin
Photos humour
Chorale équine
Quizz équin
Lectures
Jeux vidéos

Services
Petites Annonces
bibliographie
Agenda
Annonces Ecolos

Soins
Equithérapie
Nourriture
Maladies
Plantes Toxiques
Blessures
Pharmacie

Courrier

Le CHEM

L'ARBRE de VIE, extrait du manuscrit de Paul Ecrival

L'Arbre de vie
-Paul Ecrival-

EXTRAIT 1 : Renaissance


A la suite de ces histoires qui enflammaient son imagination, il avait souvent cherché, exploré les grottes et les ruines, gratté les sols des lieux les plus divers, inventant des raisons pour lesquelles d'énigmatiques personnages auraient trouvé nécessité de cacher des documents lourds de secrets, de l'or ou des bijoux, que lui découvrirait, et personne d'autre.

Il avait même créé un nouvel alphabet hiéroglyphique, et des dizaines de manières de chiffrer un message pour partager ses secrets avec d'initiés condisciples ;

Surfeur de livres, gratte-pierres, enfant solitaire !

Petit être sensible ne pouvant partager ses pensées intimes ni avec des adultes trop sérieux, ni avec des enfants de la même taille et du même âge, mais qui lui semblaient petits avec leurs jeux de rôle à la petite semaine, où tout était interchangeable, éphémère, sans importance ; quand la moindre tempête, un simple goûter ou le plus petit bobo suffisait à ce que ses compagnons de jeu fuient vers la terre ferme de la réalité, les jupes de maman, là où lui était prêt à couler avec le bateau et peut-être rencontrer le Capitaine Némo...

Et la petite fille pour qui se sentir capable de ces exploits, de surmonter toutes ses peurs, de vaincre les dangers les plus inouïs, où était-elle ? Existait-elle au moins ? Celle qui lui prendrait la main et lui dirait :
<< - Je t'aime parce que tu es le plus brave ; la beauté de ton âme me fait pleurer de bonheur, je sais ce que tu es capable de réaliser ! >>

Petite fille s'intéresse à ses robes, à singer sa maman, à séduire son papa ; ses yeux ne voient même pas - déjà trop fardés - l'étincelante beauté cachée du voisin de palier.

Chevalier, continue d'avoir envie d'enfiler sa lourde et contraignante armure, tant qu'il croit que Reine Guenièvre, l'admire et l'attend...

Poète, a besoin de la buée qu'il voit dans l'œil de sa muse, pour se dépasser et transcender la grise réalité...

Combien de fois avait-il enragé de se voir disqualifié par un virtuose du patin à roulettes, un imbécile au vélo étincelant, un nain mental habillé à la mode, un sportif de bac à sable !

Et tous ces rendez-vous donnés sur les quais du train de l'Aventure où personne ne viendrait une fois de plus ; se retrouver un pied dans le wagon, scrutant l'étendue de sa solitude ; tristesse infinie d'avoir une fois encore été abandonné, pas pris au sérieux; sachant pertinemment que tant qu'il resterait seul dans ce train, il ne jaillirait jamais de la gare !

Enfant venu au monde sans que quiconque s'en rende compte :
<< Ils étaient occupés ! Y'avait un match à la TV ! Plus de pellicule dans l'appareil ! La vaisselle à finir ! Que sais-je encore ?

Allez, je vais la refaire.
Attraper son cordon, se hisser avec courage jusqu'à la matrice, donner deux ou trois ruades dans le tambour maternel pour prévenir, et se laisser glisser sur le toboggan de la vie en criant en alexandrins son envie d'être accueilli, reconnu !
<< Encore personne ! >>
Recommencer :
<< Cette fois je vais exécuter une double cabriole arrière et frapper dans mes mains ! Ils vont bien finir par me voir !
Personne. Toujours personne ! Mais où sont-ils donc ?
Quelle fée Carabosse m'a jeté un sort, me rendant invisible, inaudible et sans intérêt ?

Mon Entrée en Scène à décoiffer un chauve, tout cela pour une salle vide ?
Et le cauchemar sans cesse recommencé.
Il avait bien souffert, puis s'était fait une raison comme il s'en était fait une pour le Père Noël.
Digérer sa déception de ne jamais basculer de l'autre côté du miroir, de ne jamais pouvoir prendre dans la sienne la main d'Alice, d'être un exclu du merveilleux !




Dresseurs
10 règles d'or
Monty Roberts
Pat Parelli
Bino Gentili
M.K Worthington
Andy Booth
Kelly Marks
Bill Dorrance
Leslie Desmond
E de Corbigny

Centaures
Prière du cheval
Ethologie
Choix Poney
Cadre de Vie
Soins
Langage
Plaisir Partagé
Sevrage
Castration
Débourrage
Déferrage
Monte à Cru
Sans Mors
Grattothérapie
Fin de Vie

Divers
Publicité
Statistiques
Liens



Contact famille
Partenaires :
Copyright © Sitecom.biz
Tous droits réservés.




L'équitation douce à votre portée